L’hiver en MTC

Décembre, Janvier et Février

L’hiver correspond à la fin du cycle annuel avant la renaissance du printemps. C’est le temps du repos et de l’intériorisation

L’énergétique chinoise se base pour une grande partie sur 12 organes principaux dont il convient de prendre soin pour préserver sa santé et sa vitalité. C’est pour cette raison que la logique saisonnière est particulièrement importante.

Chaque organe (précisément couplé deux à deux) a son propre rythme annuel avec une saison où il se remplit d’énergie (plénitude saisonnière), énergie qui décline la saison suivante pour atteindre son vide saisonnier six mois plus tard et pour à nouveau se remplir et ainsi de suite. Plénitude et vide énergétique ne sont pas ici pathologiques mais relèvent juste du cycle saisonnier : il est normal et bon que tel organe soit en plénitude énergétique lorsqu’il est dans sa saison et en vide six mois plus tard.

L’hiver…

L’hiver correspond à la fin du cycle annuel avant la renaissance du printemps. C’est le temps du repos et de l’intériorisation, qualité yin s’il y en a. Il commence début novembre après la fête des morts jusqu’à Noël (solstice d’hiver). Cette période est nommée « le grand Yin », c’est-à-dire la période la plus yin de l’année. Les jours commençant à s’allonger à partir de fin décembre, l’hiver se poursuit dans une phase plus yang jusqu’au début février où le printemps prend alors la relève.

En Décembre

On augmente la saveur amère et on stoppe la saveur salée
On évitera donc les produits salés : produits de la mer algues, poissons,
sauce soja, sel, sauces, jambons, olives, anchois, charcuterie…
Aliments à conseiller : amer subtil (riz sauvage de Camargue BIO,
endives, sarrasin, seigle, navets, cardons, artichauts, chicorée,
échalotes
Mais aussi des aliments de l’hiver : bambou, amandes, noix, miel,
courges, poireaux, carottes, navets, millet, chou-rave, panais, pleurotes,
pois, pois-chiches, pomme, poire, avocat, raisin, sardine, sole, poulet…

En Janvier

On doit diminuer la saveur douce, augmenter l’amère.
Légumes d’hiver en janvier à consommer : courges, germe de blé,
citrouille, navets, pois…
A éviter : pâtisseries, miel, sucre, pâtes, fromage, beurre , huile…
Tonification du Qi : riz rond, navet oriental, chou chinois, tofu, poivre,
gingembre. Mais aussi avoine, oignons, oeufs, avocats, figues,
amandes, pignons. Et encore algues, moules, coquilles, calmar, fenouil,
coriandre, clous de girofle.
Et pour tonifier la rate : riz sauvage de Camargue BIO, sarrasin, seigle,
navets, agneau, foies de volailles, poulet, persil, endives, chicorée,
ciboule, échalotes, abricots secs brocolis…

En Février

On diminue la saveur salée pour ne pas augmenter les liquides et permettre aux reins de diminuer leur effort énergétique. C’est
une période de transition. Les aliments qu’il faut éviter sont les châtaignes, les noix, les poix, les huitres, les moules.
On diminue aussi la saveur acide qui sera totalement absente de
l’alimentation du mois de mars car cette saveur est rétractante et elle
s’oppose à l’expansion débutante de l’énergie du FOIE. Les aliments
acides sont surtout les agrumes (mis à part le citron détoxifiant), le
vinaigre, la tomate et les yaourts.
Pour augmenter la saveur Piquante on consomme Pendant les 3 mois  : poireaux, brocolis, ciboule, radis, lapin, poivre, gingembre, thym,
ciboulette, oignons, ail, sarriette, hysope. Ces aliments vont tonifier le
poumon, aider les reins et bien préparer le foie au printemps.

 

Retour à la liste des actualités